Exposition à la trichloramine atmosphérique : 

Prévention de l'asthme respiratoire

Hygeerisk Sàrl vous propose une évaluation de l'exposition à la trichloramine atmosphérique, au niveau des voies respiratoires des gardiens de piscines et également dans l'air intérieur des halles. Cette intervention complète judicieusement les analyses physico-chimiques sur les eaux de baignades et également les mesures dites "techniques" d'air entreprises aux voisinages des bassins.

Qui est concerné par les expositions à la trichloramine dans l’air ?

La protection de la « Santé au travail » concerne tout le personnel des établissements aquatiques présent àproximité des bassins.

Il s’agit particulièrement des maîtres- nageurs, des sauveteurs, du personnel enseignant, administratif, et technique, des professeurs de natation, des animateurs d’activités aquatiques.

De plus, non seulement les travailleurs exposés, mais aussi les usagers et les clients des établissements aquatiques sont concernés par cette problématique.

En effet, les jeunes enfants, les personnes sensibles (âgées ou malades), lespersonnes asthmatiques sont particulièrement concernées la qualité de l’air intérieur.

La maîtrise des expositions à la trichloramine dans l’air concerne les travailleurs présents aux voisinages des bassins et également les usagers.

De la trichloramine dans l’air ?

La trichloramine (NCl3) se crée lorsque le chlore libre entre en contact avec de l’azote amenées par les baigneurs. L’azote est notamment présent dans l’urée, l’urine, la salive, la transpiration, les résidus de peau, et les cosmétiques. La molécule de trichloramine, irritante se forme dans l’eau puis s’échappe sous forme gazeuse et s’accumule dans les espaces confiné.

L’évaluation des concentrations en trichloramine dans l’air complète judicieusement les analyses habituelles dans les eaux.

Quels sont les effet sur la santé  ?

La trichloramine va se libérer dans l’air et, dans les piscines couvertes, provoque l’odeur caractéristique de chlore. La trichloramine peut générer des irritations des muqueuses, particulièrement aux yeux et au niveau des voies respiratoires. Elle peut également causer certaines formes d’asthme.

De nombreuses études réalisées en Europe traitent du lien entre la trichloramine et les maladies dermatologiques et respiratoires suite à des séjours fréquents (cours de natation pour bébés, enfants ou sportifs) ou de longue durée (maîtres-nageurs, professeurs de natation) dans des piscines.

La trichloramine présente dans l’air peut poser des problèmes sanitaires et une évaluation régulière des expositions est nécessaire.

Que faire concrètement ?

Avant de prendre des mesures curatives particulières concernant la réduction de la trichloramine, il est essentiel de faire le point objectif de la qualité de l’air et, par conséquent, de faire pratiquer des évaluations des expositions aux postes de travail et de l’air ambiant.

Elle permet également de donner des informations objectives à la direction des établissements aquatiques, aux travailleurs professionnellement exposés à l’air intérieur, ainsi qu’aux usagers des bassins.

Les aspects liés à la communication des collaborateurs et de vos clients pourront ainsi être valorisés par ces évaluations.

Pour en savoir plus sur la thématique des expositions à la trichloramine atmosphérique, nous vous proposons de prendre connaissance du dossier technique ci-après : Réponses à vos questions en 8 points.